MASERATI

Happy birthday Bora

La plus rock’n’roll des Maserati fête ses 50 ans.

1971, année phare du rock dominée par des artistes tels que David Bowie, Led Zeppelin et Pink Floyd, est également celle de la naissance de la Maserati Bora. Cette voiture, caractérisée par des lignes élancées et effilées, à l’âme futuriste et profondément rock’n’roll, a fait ses débuts il y a 50 ans, lors du salon de l’automobile de Genève. L’influence de la Maserati Bora traverse l’histoire de la marque jusqu’à aujourd’hui. Première Maserati de route dotée d’un moteur en position centrale arrière, la Bora a ouvert la voie et, aujourd’hui encore, partage des caractéristiques essentielles avec tous les modèles Maserati : exclusivité, sportivité et design.

Aérodynamique soignée

Suivant la tendance qui avait déjà révolutionné les monoplaces de Formule 1 au cours des années précédentes, Maserati a demandé à Giorgetto Giugiaro (Italdesign) de concevoir une voiture de sport à moteur arrière monté en position centrale, offrant des performances, un design, un confort et une sécurité de premier ordre. La silhouette de la Bora met en évidence l’âme purement aérodynamique et sportive de la voiture, mêlée à des détails élégants. L’une des nombreuses caractéristiques distinctives de cette voiture repose sur ses phares rétractables afin d’éviter la traînée aérodynamique. La Bora pouvait ainsi atteindre une vitesse de pointe de plus de 280 km/h. A la fois trendy, profilée et futuriste, c’était l’icône parfaite de l’esprit rock’n’roll des années 70.

Par Frédéric de Backer

Retour haut de page