Rodrigue Gillion : La fureur d’écrire

Il maniait déjà les stylos et les volants, il manie désormais la plume d’écrivain. Rodrigue Gillion s’est lancé un nouveau défi en rédigeant son autobiographie intitulée « Ma course avec le temps » qui vient de sortir. Et notre chroniqueur ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

On le connaissait déjà pour ses talents de patron d’entreprise et de pilote. Désormais, il faut lui rajouter la casquette d’écrivain. Rodrigue Gillion s’est en effet lancé le pari un peu fou d’écrire un livre. Et pourtant, rien ne le prédestinait à prendre la plume et à s’improviser rédacteur. « C’est un ami écrivain, Geoffrey Van Hecke, qui m’a proposé l’idée de raconter mon histoire. Suite à cela, on a entamé une collaboration avec le patron des Éditions Weyrich. J’avoue qu’écrire un ouvrage ne m’est jamais venu à l’esprit. Ce n’est pas une idée que je tenais depuis un moment. C’est vraiment venu sur un coup de tête. »

Une histoire de passion

Le livre, intitulé très justement « Ma course avec le temps », est une autobiographie sur Rodrigue où il raconte ses premières années au Brésil, son adoption par la famille Gillion, son enfance, sa scolarité, son intégration, son arrivée à la tête de l’entreprise familiale, sa passion pour la course automobile, ses saisons, sa progression en tant que pilote ainsi que ses projets futurs. « J’avoue que la rédaction du livre avec Geoffrey a été assez facile : tout m’est venu naturellement et spontanément », explique-t-il. « Je n’ai pas eu besoin de m’inspirer d’un auteur ou d’un autre pour trouver mon style. Ce qui est assez cocasse, c’est que plusieurs personnages du sport automobile belge comme Vincent Franssen, Stéphane Lémeret ou Michelangelo Amendola ou Dominique Dricot se sont mis à la rédaction d’un ouvrage. Et je rejoins cette liste flatteuse aujourd’hui. »

Oblectif Le Mans

Et comme l’appétit vient en mangeant, notre chroniqueur n’a pas l’intention d’arrêter sa carrière d’écrivain sur un seul ouvrage. « J’ai effectivement l’ambition d’écrire un deuxième livre dans quelques années. Vous n’êtes pas sans savoir que mon rêve ultime est de participer aux 24 Heures du Mans sur une voiture de la catégorie GTE comme une Ferrari, une Porsche ou une Aston Martin. Je me suis donné quatre ans pour atteindre cet objectif, tout en courant en GT4 européen et en GT3 entre temps. Comme vous le savez, pour pouvoir participer à la plus grande course du monde, il faut les budgets qui vont avec et, grâce au soutien de partenaires et de sponsors, je pourrais y arriver. Dès que j’aurai réalisé ce rêve de courir dans la Sarthe, je me mettrai à la rédaction d’un nouveau livre pour raconter le chemin parcouru depuis la sortie de ‘Ma course avec le temps’ et quel sera mon prochain défi. »

Portant le sceau des Éditions du Sablon, « Ma course avec le temps » est disponible à la vente sur le site internet de Weyrich Edition pour la modique somme de 12€. A noter que pour les Anglophones, le livre a également été traduit en anglais et s’intitule « My race against time ». A croquer sur votre terrasse et sur la plage cet été, assurément !

Martin Businaro
Retour haut de page