50 ans de BMW M avec un nouveau record

Le département hautes performances de BMW, l’une des lettres les plus emblématiques de la production automobile, célèbre cette année son cinquantième anniversaire. Un demi-siècle de sportivité, de vitesse, et de plaisir de conduire qui débute déjà, par un nouveau record.

1972: c’est la date à laquelle le département « M » de BMW a rejoint les bancs de l’histoire. Du premier badge Motorsport apposé sur la BMW M1 en 1978 aux dernières versions sportives de berlines électriques, la lettre M n’a cessé de caractériser des modèles racés aux allures sportives, dignes des performances les plus folles.

BMW M1 1978.

Cette initiale, qui est depuis devenue une marque à part entière, est intimement liée à l’histoire et aux évolutions de BMW : elle qu’on ne retrouvait auparavant que sur des berlines et des coupés purement thermiques concerne aujourd’hui aussi bien des SUV, que des modèles hybrides ou électriques.

Alors qu’elle célébrera cette année en grande pompe son cinquantième anniversaire, elle ouvre déjà les festivités avec un nouveau record : la marque M a été leader sur le marché des véhicules hautes performances en 2021 ! Quelque 163.542 modèles ont trouvé preneur à travers le monde, soit 13% de plus qu’en 2020. Ce succès s’explique en partie par le lancement réussi des nouvelles M3 et M4, qui ont connu un excellent démarrages des ventes.

BMW M3 E30.

Pour cette nouvelle année, M ne se reposera pas sur ses lauriers et lancera successivement trois nouveaux modèles : le coupé M240i xDrive, le break M3 Touring, et le SUV XM. L’une des initiales les plus célèbres du milieu automobile n’a décidément pas fini de faire parler d’elle…

Par Quentin Pannaud
Retour haut de page