Bugatti W16 Mistral : elle va marquer l’histoire !

Avant même qu’elle ne soit présentée à la Monterey Car Week aux USA, nous avons pu admirer la maquette à l’échelle réelle du tout nouveau roadster de Molsheim. Moment historique ! Car la W16 Mistral sera la dernière Bugatti sans électrification…

Si vous vous dites qu’à chaque fois que Bugatti dévoile un nouveau modèle, le moment est historique, vous n’avez pas tort. Mais la W16 Mistral va marquer l’histoire de Bugatti encore un peu plus que les autres modèles. Car c’est la dernière à utiliser le majestueux W16 de 8 litres. Mais si ça peut vous rassurer, sachez que la prochaine Bugatti ne sera pas totalement électrique. Ce secteur, c’est pour Rimac, maintenant intimement lié à Bugatti.

Du côté de Molsheim, on vise plutôt, dans un premier temps, l’hybridation. Ceci a été confirmé par Mate Rimac, CEO de Bugatti Rimac, mais aussi les représentants de Bugatti que nous avons rencontrés. Ils promettent quelque chose d’innovant qui ira « à contre-courant de la production automobile actuelle ». Nous sommes donc impatients d’en découvrir davantage ! En attendant, nous vous présentons la W16 Mistral qui sera produite, dès 2024, à 99 exemplaires. Tous ont déjà été vendus… 5 millions d’euros l’unité.

Inspiration stylistique #1: la Veyron Grand Sport Vitesse 

La Mistral s’inspire de celle qu’elle doit battre en vitesse de pointe. Elle reprend les entrées d’air caractéristiques situées juste au-dessus de la tête des passagers. On adore !

Objectif: 420 km/h ! 

En utilisant le W16 d’une puissance de 1.600 chevaux de la Chiron Super Sport, la Mistral serait capable d’atteindre les 420 km/h. Si elle y parvient, elle détrônerait la Veyron Grand Sport Vitesse, roadster le plus rapide au monde, flashé à 408 km/h en 2013.

Chaque détail compte

Les quatre points lumineux des phares avant rappellent les quatre roues motrices mais aussi les quatre turbos. Même si cela ne saute pas aux yeux sur les images, en surface des phares, des motifs en 3D permettent d’orienter le flux d’air vers les passages de roue afin d’améliorer l’aérodynamisme de la voiture.

Inspiration stylistique #2: « La Voiture Noire »

Si lorsqu’on la voit en photo, on peut émettre quelques réserves quant au style de « La Voiture Noire », croyez-nous, en vrai, on admire chaque cm² de ce one-off Bugatti. La Mistral en reprend la forme du pare-brise et des vitres latérales dont le design est baptisé « Vizor Theme ». Comme la Mistral est un roadster, sans toit, il était impossible de reprendre la forme de profil en « C » de la Chiron. Le splitter avant de la Mistral est également repris à l’identique de « La Voiture Noire ».

Inspiration stylistique #3: le concept « Bolide »

Pour la première fois, une Bugatti de production adopte une signature lumineuse arrière en « X ». Ce style très particulier est apparu pour la première fois sur l’impressionnant concept « Bolide », dévoilé en 2020.

Cuir tissé et éléphant dansant

L’habitacle de la Mistral hérite de quelques exclusivités. Les couleurs sont inédites. Vous pensez voir du cuir noir ? Eh bien non, c’est brun. Le sélecteur de vitesse est usiné dans de l’aluminium, avec une partie boisée. À l’intérieur, on peut y voir l’emblème de Bugatti : l’éléphant dansant. Du cuir tissé vient sublimer les contreportes.

Par Maxime Pasture