BVLGARI SERPENTI & DOM PERIGNON

Une édition très limitée

Partageant la même singularité, les deux Maisons proposent une nouvelle et prestigieuse création : un champagne d’excellence dans un écrin de joaillerie en édition limitée à seulement… 4 exemplaires.

Bvlgari Serpenti x Dom Pérignon Limited Edition Rosé 2004

Née de la rencontre entre Lucia Silvestri, directeur artistique de Bvulgari, et Vincent Chaperon, le Chef de Cave de Dom Perignon, cette édition limitée se présente sous la forme d’un magnum de champagne autour duquel s’enroule un sublime collier, un Serpenti en or rose, le tout disposé dans un coffret en bois aux couleurs safran et violet profond. Pour faire écho au bijou, la bouteille se pare elle-même d’écailles de serpent et d’étiquettes aux couleurs rose et or.

Bvulgari Serpenti

Emblème Bvlgari, le ‘Serpenti’ est devenu l’incarnation même de l’esprit de la Maison, chic et audacieuse. D’abord décliné sous la forme de montres dans les années 40, puis en bracelets et colliers à partir de 1960, la collection Serpenti  s’enrichit sans cesse de nouveaux modèles, à l’image du serpent, symbole mythologique de la réincarnation et du renouvellement éternel.

C’est donc tout naturellement que cette création artistique accorde une place de choix au Serpenti, en le parant – en référence à la robe de champagne – de rose, d’or et de diamants blancs.

Dom Perignon

Cette association ne pouvait se permettre autre chose qu’un grand champagne, un millésime Vintage 2004 : un rosé aux saveurs de fruits rouges frais et intenses tels que les groseilles et les fraises des bois, associé à la chaleur du foin, de l’orange sanguine et du cacao. Sa texture est douce et enveloppante, avec une touche inattendue d’agrumes verts.

Majestueuse, cette édition limitée fait ressortir subtilement une certaine dualité – la combinaison du bien et du mal, de la beauté et du danger, du poison et de l’antidote – ajoutant ainsi un charme absolument fascinant à la création.

4 coffrets seulement seront disponibles, sur demande et uniquement à Londres, Milan et Tokyo.

Par Floriane MARTINANT

Retour haut de page