AMG CLS 53 4Matic1

Mercedes-AMG CLS 53 4 Matic

Petite révolution

 

Il va falloir s’y faire, même dans le monde des sportives d’exception : l’ère électrique déteint de toutes parts.

Comme en témoigne ce bijou technologique de chez AMG : la CLS 53.

Ces dernières années, AMG a multiplié ses variantes avec, notamment, l’appellation AMG 43. Ce qui fait que la société d’optimisation de chez Mercedes n’a jamais vendu autant de voitures ! Aujourd’hui, rebelote : ils présentent la désignation AMG 53 sur les E Coupé, E Cabriolet et CLS. Nous avons testé cette dernière, présentée au Salon de Los Angeles 2017. 

Une voiture de designer

Apparue pour la première fois en 2004, la Mercedes CLS a toujours fait sensation avec son design unique de berline coupé à la ligne de toit plongeante. Aujourd’hui, la marque à l’étoile présente la 3e génération de ce coupé 4 portes. Le style iconique a bien entendu été préservé et modernisé. Gorden Wagener, designer en chef, parle même de « pureté sensuelle »… 

AMG CLS 53 4Matic1

Un moteur hautement technologique

On pourrait longuement vous parler de la technologie embarquée par cette CLS, basée sur celle de la Classe E. Mais on a préféré se concentrer sur ce tout nouveau moteur six-cylindres en ligne turbo, avec compresseur électrique (une nouveauté pour la marque) et un moteur électrique (alterno-démarreur) caché entre la nouvelle boîte auto à 9 rapports et la motorisation. Offrant 22 chevaux mais surtout 250 Nm de couple supplémentaire, cet alterno-démarreur fait toute la différence ! Imaginez un peu ce couple qui, à l’accélération, vient s’ajouter aux 435 chevaux et 520 Nm du six-en-ligne à double suralimentation !? 

AMG CLS 53 4Matic1

Une réactivité instantanée

Maintenant que vous avez un peu imaginé ce que ça peut donner, on va vous le dire : une accélération, une poussée et une réponse du moteur prodigieuses, quasiment meilleures que ce que procure le V8 bi-turbo des versions AMG 63. De plus, l’alterno-démarreur électrique permet à la CLS AMG 53 de couper son moteur lors des phases de roue-libre. En mode Eco, la consommation peut donc tomber sous les 10l/100km. Pour le reste, avec sa suspension pneumatique multi-chambres de série, la CLS AMG 53 offre, malgré ses 1.905 kg, un comportement très sain mais aussi joueur une fois toutes les aides électroniques déconnectées. Car oui, elle est équipée de la transmission intégrale 4MATIC+ inaugurée sur une certaine… E 63 AMG, sans le mode « Drift », dû à sa nouvelle boîte TCT à 9 rapports. Ajoutez la sonorité rocailleuse digne d’AMG et vous aurez là, un joujou extra pour moins de 100.000 € TVAC… 

Conclusion

On ne peut pas vraiment parler de Mercedes-AMG hybride car la CLS 53 ne peut accélérer en tout électrique. Néanmoins, la technologie électrifiée développée par la marque offre des sensations incroyables sur une voiture, elle aussi, incroyable ! On en redemande !

Vivement le prochain essai AMG 53 !

Retour haut de page