Rolls Royce

4 mai, date symbolique pour Rolls-Royce

Le 4 mai 1904, Charles Rolls rencontrait Henry Royce pour la première fois. Le premier aurait alors dit: « J’ai rencontré l’ingénieur le plus brillant du monde ! ». Aujourd’hui, 116 ans plus tard, la production des voitures a repris du côté de Goodwood, elle qui avait été stoppée pour cause de coronavirus.

L’ingénieur Henry Royce visait toujours la perfection. C’est sûrement grâce à lui que la philosophie de la marque britannique est devenue la suivante : « Take the best that exists and make it better. » De son côté, l’artistocrate Charles Stewart Rolls était plutôt doué concernant la vente de véhicules de marque étrangère. Ensemble, les deux hommes ont fondé Rolls-Royce. Une marque qui, comme d’autres, a rencontré bien des obstacles sur son chemin : la grippe espagnole de 1918, la Grande Dépression une dizaine d’années plus tard, la crise économique de 2008 et aujourd’hui, le Covid-19. 

Pour beaucoup, le télétravail aura été une nouveauté. Pourtant, Rolls-Royce tient à nous rappeler que certaines des créations les plus influentes d’Henry Royce sont nées dans son atelier, à son domicile. Royce réussissait à trouver l’inspiration dans la tranquillité et la solitude qu’apportait le travail loin de l’agitation du bureau à l’usine.

Aujourd’hui, 4 mai 2020, 116 ans après la rencontre entre Rolls et Royce, la production de voitures Rolls-Royce reprend du côté de Goodwood. Il s’agit là d’un élan d’optimisme que Red Racing Green attrape au vol pour le partager.

Rolls Royce
Site de production Rolls-Royce, Goodwood.
Retour haut de page